Comprendre les garanties de l’assurance emprunteur : Ce que votre contrat doit couvrir

assurance emprunteur

Publié le : 28 novembre 20235 mins de lecture

L’assurance emprunteur offre une sécurité financière et couvre des garanties essentielles, comme la garantie décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) ou liées à l’incapacité de travail, certaines assurances offrant même une garantie perte d’emploi. Cependant, les conditions de santé de l’emprunteur peuvent influencer l’élaboration du contrat, modifiant le coût, la durée et le taux de l’assurance.

Garanties essentielles de l’assurance emprunteur

Dans le cadre de la souscription à un crédit immobilier, l’assurance emprunteur est un élément fondamental permettant une protection financière à l’emprunteur ainsi qu’à sa famille en cas d’imprévus. Parmi les garanties essentielles que doit proposer un contrat d’assurance emprunteur, on retrouve la garantie décès, la garantie PTIA et la garantie IPT (Invalidité Permanente Totale).

Garantie décès et PTIA

La garantie décès couvre l’emprunteur en cas de disparition prématurée. L’assureur rembourse alors le capital restant dû à la banque. La garantie PTIA, quant à elle, intervient lorsque l’emprunteur devient totalement et définitivement dépendant. Ces deux garanties sont essentielles pour sécuriser le remboursement du prêt.

Garanties liées à l’incapacité de travail

Bien qu’optionnelle, la garantie ITT (Incapacité Temporaire de Travail) offre une couverture en cas d’incapacité temporaire de travail et prend en charge les mensualités du prêt immobilier pendant la période d’arrêt de travail, tandis que les garanties IPT et IPP (Invalidité Permanente Partielle) couvrent respectivement une invalidité totale et une invalidité partielle. Les conditions d’indemnisation dépendent généralement du taux d’invalidité de l’emprunteur.

Garantie perte d’emploi

La garantie perte d’emploi peut être une option intéressante : elle assure une indemnisation à l’emprunteur en cas de perte d’emploi involontaire, mais cette garantie comporte souvent des exclusions et des conditions spécifiques à respecter.

Pour plus d'informations : Conseils pour bien choisir son assurance emprunteur

Impact des conditions de santé sur les garanties

Dans le domaine de l’assurance emprunteur, l’état de santé de l’individu joue un rôle déterminant. Le fait de déclarer toutes les conditions de santé préexistantes lors de la souscription à une assurance est une obligation, l’omission de ces informations pouvant entraîner de graves conséquences.

L’âge et les conditions de santé de l’emprunteur influencent le coût des primes d’assurance. De manière générale, plus le risque de maladie ou d’accident est élevé, plus le coût est important.

Il est à noter que certaines conditions de santé peuvent entraîner un refus de couverture par l’assureur, avec des exclusions de garantie pouvant être appliquées. Il existe tout de même une solution pour les emprunteurs confrontés à des conditions de santé particulières préexistantes : des assurances emprunteur spécifiques existent pour offrir une protection adaptée à ces types de situations.

Plusieurs sites en ligne permettent de s’informer efficacement sur la couverture offerte par la garantie de l’assurance emprunteur et son lien avec l’état de santé de l’emprunteur. Incontournable dans le domaine de la santé, le site april.fr propose également des prestations très intéressantes en termes d’assurance emprunteur.

Nous vous recommandons : Comment fonctionne une assurance crédit ?

Reconnaissance des garanties en cas de sinistre

En matière d’assurance emprunteur, saisir la portée des garanties s’avère essentiel, particulièrement en cas de sinistre. Les types de contrats proposés par les assureurs couvrent diverses situations.

Le processus de déclaration de sinistre amorce la reconnaissance des garanties. Dans le cas d’incapacité de travail, l’assureur vérifie le pourcentage d’invalidité, la nature de l’incapacité, l’impossibilité d’exercer une fonction ou une activité professionnelle pour ensuite décider du remboursement.

Certaines garanties ne prennent en charge que les échéances du capital restant dû, tandis que d’autres couvrent l’ensemble des charges de la vie quotidienne.

  • Le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) : l’assureur prend en charge le remboursement du capital restant dû en cas de décès de l’emprunteur ou de perte totale et irréversible d’autonomie.

  • L’Incapacité Temporaire Totale de travail (ITT) : si l’emprunteur se trouve dans l’incapacité totale d’exercer son activité professionnelle, l’assureur peut prendre en charge le remboursement des mensualités durant la période d’arrêt.

  • L’Invalidité Permanente Partielle (IPP) ou Totale (IPT) : en cas d’invalidité permanente, partielle ou totale, l’assureur rembourse le capital restant dû.

  • La garantie chômage : selon les conditions contractuelles, l’assureur peut également prendre en charge tout ou partie des mensualités en cas de perte d’emploi.

Comprendre et évaluer les garanties de l’assurance emprunteur permet d’être mieux protégé au moment où l’on en a le plus besoin, tout en évitant les mauvaises surprises.

Plan du site