Assurance auto : que faire en cas de difficulté de paiement ?

Assurance auto

Publié le : 26 août 20225 mins de lecture

Il peut arriver que vous ayez des difficultés à payer vos mensualités de contrats d’assurance. Que ce soit parce que vous traversez une mauvaise passe ou à cause d’un contentieux, le non-paiement des cotisations peut entraîner la résiliation de votre contrat. De plus, cela risque d’avoir des impacts sur vos souscriptions futures car vous pourriez avoir mauvaise réputation auprès des autres assureurs. Toutefois, différentes options s’offrent à vous pour y remédier.

Résiliation pour non-paiement : une mauvaise image

Le non-paiement amène souvent à la résiliation de votre contrat d’assurance, auquel cas vous pourriez avoir des difficultés à trouver un nouvel assureur. Même si vous tombez sur un assureur qui veut bien établir un nouveau contrat, il y a de fortes chances que les tarifs soient plus élevés. En effet, il préfèrera prévoir des frais de gestions supplémentaires pour anticiper toute résiliation pour non-paiement.

Toutefois, les problèmes de paiement ne sont pas forcément dus à un défaut de votre part. Par exemple, il se peut que votre banque ait fait une erreur ou un manquement concernant l’accord de prélèvement sur votre compte. Si la compagnie d’assurance dispose de toutes les informations nécessaires justifiant qu’il n’y a pas eu défaut de votre part, elle devrait faire preuve de compréhension. Rendez-vous sur www.sosmalus.eu pour en savoir plus.

Par ailleurs, il faut savoir qu’en vertu de l’article L.113-3 du Codes des assurances, vous disposez de  dix jours après la date d’échéance des mensualités pour vous acquitter des primes. Une fois ce délai écoulé, votre assureur devra vous faire parvenir une mise en demeure par lettre recommandée, après quoi le règlement doit de faire sous 30 jours. Si vous n’avez pas reçu cette lettre, votre compagnie aura également sa part de responsabilité.

Pour plus d'informations : Comment calculer sa prime d’assurance ?

Profiter de facilités de paiement de la part des assureurs

Certaines compagnies d’assurance peuvent s’adapter à n’importe quel portefeuille client et offrent des tarifs correspondant à chaque budget. En cas d’assurance auto résilié à défaut de paiement des cotisations, un bon assureur peut vous proposer différentes fréquences de paiement et des formules variées.

Vous êtes libre de choisir la périodicité des paiements de vos primes : par mois, par semestre ou par an. Cela vous offre une certaine flexibilité par rapport à votre budget. Vous pourrez alors adapter les modes de paiement comme vous le souhaitez : chèque, virement automatique, carte de crédit, etc. Généralement, les formules varient aussi selon les étendues de garanties. Par ailleurs, il est judicieux de privilégier les assureurs qui proposent un service d’assistance accessible, au cas où vous aurez besoin de précision ou de modification sur votre contrat.

Nous vous recommandons : Comment assurer une moto après un retrait de permis ?

Nouveau contrat après une résiliation pour non-paiement

Pour bénéficier des meilleurs tarifs sur un contrat d’assurance auto, vous pourrez utiliser les comparateurs en ligne. Ces derniers affichent les devis de plusieurs compagnies, avec des détails d’offres spécifiques pour les clients concernés par une résiliation antérieure pour non paiement.

Même en situation d’urgence, il faut prendre le temps d’examiner toutes les conditions du contrat, notamment en cas de résiliation et d’augmentation des primes. En effet, certains assureurs n’hésitent pas à vous défavoriser en associant à leurs conditions des augmentations annuelles excessives sur les cotisations.

Si vous avez vraiment du mal à trouver une compagnie qui accepte de vous assurer après une résiliation antérieure pour défaut de paiement, vous pouvez vous orienter vers le Bureau Central de Tarification. Ce dernier va se charger de déterminer le montant de votre cotisation pour toute assurance obligatoire. Si une résiliation peut vous causer des ennuis car vous vous retrouvez avec un véhicule sans papiers en règle, votre nouveau contrat d’assurance ne va pas être forcément plus coûteux. Certains assureurs proposent des tarifs très attractifs, mais il faut faire une comparaison sérieuse des offres.

Plan du site