Conseils en gestion de patrimoine financier

Gestion de patrimoine financier

Publié le : 24 février 20206 mins de lecture

Le patrimoine financier désigne les actifs financiers d’une personne physique ou morale. Il s’agit notamment des liquidités, des mobiliers et de tous les biens. Par ailleurs, les passifs doivent également être considérés afin d’éviter les fausses idées sur la valeur des patrimoines. Ce qui correspond aux dettes ainsi qu’aux engagements. Suivez des astuces pratiques pour une bonne gestion de votre patrimoine financier.

Maîtriser les différents types d’actifs

En France, la valeur du patrimoine financier vaut aux environs de 150 000 euros par ménage. Le premier actif concerne les comptes épargnes à la banque ou dans les sociétés financières spécialisées dans le placement. Il en est de même pour les garanties retraites que vous placez auprès d’une agence spécialisée. On compte également les placements financiers courants parmi les actifs. Ils rassemblent les actions et les titres dont vous disposez auprès d’une ou quelques grandes entreprises.

En gestion de votre patrimoine, la souscription à une assurance vie fait partie des actifs. Cela garantit un meilleur placement et une fructification optimale votre capital. Si vous avez du mal à trouver le meilleur assureur, découvrez les prestations de Hedios patrimoine. Il s’agit à la fois d’un courtier en assurances et conseiller en investissement financier en France. Juste après la signature de votre contrat d’assurance vie sur Hedios, vous bénéficierez des meilleures opportunités financières, adaptées à votre capital. Vous avez le droit de partager vos avis avec les internautes grâce à Hedios avis.

Pour plus d'informations : Les différentes formations en banque et assurance

Considérer différents axes de gestion

Afin de faciliter la gestion du patrimoine financier, il convient de traiter 4 axes. Pour commencer, vous avez intérêt à étudier la sécurité de vos placements. Vous saurez que seule une institution bancaire s’avère la plus sécurisée pour le placement de vos liquidités et de vos objets de valeur. En cas de défaillance de cette entreprise, vos biens seront substitués sans faute. Par contre, il existe un risque de perte de capital pour un placement dans un fonds commun ou une assurance vie.

Par la suite, il faut étudier le rendement de votre patrimoine. Vous pouvez calculer au préalable les gains et les pertes sur votre capital. À partir des résultats de ce critère, pensez à la disponibilité de votre patrimoine. Vous avez le droit de laisser accessibles vos placements afin d’éviter les situations difficiles comme les maladies par exemple. Ce qui concerne les comptes bancaires et épargnes qui peuvent être ajoutés et retirés à tout moment. Si vous souhaitez bénéficier des avantages fiscaux intéressants, il est conseillé de bloquer vos capitaux pendant quelques années. Le seul bémol de cette option s’avère la non-possibilité de jouir d’une partie du capital même en cas de difficulté financière.

Évaluer son patrimoine financier

Vous n’avez pas forcément besoin de l’aide d’un professionnel pour l’évaluation de votre patrimoine financier. Vous aurez simplement à mener un bilan patrimonial en découvrant les informations à recueillir. Il permet de détecter votre situation fiscale et patrimoniale. Vous aurez besoin de quelques documents à titre financier comme les relevés bancaires et de vos comptes épargnes, une estimation de vos biens immobiliers et les avis d’imposition.

L’analyse a ainsi pour objectif de savoir plus clair sur vos placements financiers et les revenus de votre retraite. L’évaluation sera établie tout d’abord à court terme, soit d’une durée d’environ 12 mois. Par la suite, il faut étudier la faisabilité de la bonne gestion de patrimoine à moyen terme et à long terme. Côté passifs, établissez une liste de vos emprunts privés et professionnels. Cela vous aidera à déterminer vos projets pour le paiement de vos dettes.

Choisir un conseiller en gestion de patrimoine

Un conseiller de gestion de patrimoine est un expert qui maîtrise au bout des doigts les questions financières. Cet intermédiaire vous aidera à détecter les meilleurs placements ainsi que les opportunités d’investissement sur le marché financier. Vous profiterez d’une optimisation de votre situation fiscale, financière, immobilière et juridique. Lorsqu’une action se présente sur le marché par exemple, ce professionnel détectera rapidement les risques et les gains de ce type de placement. Vous ne risquerez plus de commettre une mauvaise décision sur les prêts, les investissements et les dépenses de votre patrimoine. Assurez-vous que votre conseiller soit joignable par téléphone ou chez son bureau à tout moment.

Au cours de votre rencontre, le conseiller de gestion de patrimoine devrait vous exposer ses compétences théoriques et spécifiques. Ce qui vous permettra de juger si son intervention apporterait des améliorations remarquables sur la gestion de vos biens. Avant de collaborer avec ce spécialiste, il est mieux de trouver un accord sur les objectifs à atteindre ainsi que sa rémunération.

Après la signature d’un contrat avec votre nouveau conseiller en gestion de patrimoine, ce professionnel vous demandera sûrement de souscrire à une assurance vie. Ce qui vous permettra de placer une partie de vos actifs sur des investissements intéressants. En confiant votre capitale à Hedios, vous aurez l’occasion de saisir les opportunités sur le marché financier. De plus, vous bénéficierez des avantages fiscaux en matière de succession après votre décès.

Plan du site