Comment choisir une assurance vie ? 5 bons conseils

Assurance vie

Publié le : 15 février 20236 mins de lecture

Si l’assurance vie figure parmi les placements préférés des Français, ce n’est pas sans raison. En effet, ce produit financier présente de nombreux atouts à ne citer que sa fiscalité avantageuse. Ce type de contrat est proposé par les organismes d’assurance, les banques ainsi que d’autres établissements financiers. Découvrez dans cet article les critères à tenir en compte pour être certain de faire le bon choix.

Le nombre de supports éligibles au contrat

Lors de la souscription d’une assurance-vie, vous avez le choix entre un contrat monosupport et multisupports. Comme son nom l’indique, le premier type de contrat ne propose qu’un seul support de placement. Il s’agit du fonds en euros. Ce placement est moins risqué. En effet, peu importe la fluctuation des marchés, votre capital ne perdra pas de valeur. En revanche, son rendement est assez faible. Ainsi, si vous ne souhaitez courir aucun risque pour votre placement, ce type de contrat vous convient.

L’assurance-vie multisupport quant à elle vous offre la possibilité d’investir votre capital dans plusieurs supports ou unités de compte. Il peut s’agir de parts immobilières, d’actions, d’obligations, etc. Ce type de placement offre un rendement plus élevé, mais présente aussi davantage de risques. Si vous optez pour ce type de placement, il est recommandé d’allouer une partie de votre capital en l’investissant dans un fond en euros afin de la sécuriser. Pensez également à diversifier vos investissements.

L’importance du nombre de supports qu’offrent les assurances vie n’est pas forcément un critère de choix important. En effet, vous pourriez vous sentir perdue face à une offre financière trop importante. Certaines compagnies proposent des offres sur-mesure adaptées aux profils des assureurs. Si cela vous intéresse, cliquez ici.

Pour plus d'informations : Quels sont les différents supports d’investissement ?

La flexibilité des modalités de versement

Avant de choisir une assurance-vie, il est recommandé de bien vérifier les modalités de versement qu’offre le contrat. Certaines assurances vie prévoient un versement unique. Cela signifie que la totalité du capital doit être versée en une seule fois, et ce, dès la signature du contrat. Ainsi, vous ne pourrez plus alimenter ultérieurement votre compte.

L’idéal est de choisir un contrat autorisant les versements libres. Ainsi, vous pouvez alimenter votre contrat en fonction de votre capacité financière. Néanmoins, les assureurs proposant cette modalité de versement plus flexible fixent un montant minimum à respecter.

Mais sachez que vous trouverez aussi des contrats prévoyants des versements programmés. Ainsi, au moment de la souscription de l’assurance-vie, vous définissez avec l’assureur la périodicité pour le paiement ainsi que le montant minimum de chaque versement. Pour en savoir plus, visitez le site baloise-life.com.

Nous vous recommandons : Profiter d'un comparatif d'assurance vie en ligne

Les divers frais appliqués

Pour être certain de choisir le meilleur contrat d’assurance-vie, prenez le temps de comparer les différents frais appliqués par les assureurs. Ils pourraient varier d’un établissement à un autre. Et un petit écart pourrait représenter une somme importante sur le long terme. Vous devez notamment tenir compte des frais de gestion. Déduits annuellement sur votre capital, ils réduisent alors la rémunération de votre épargne.

Les assureurs prévoient aussi des frais d’arbitrage. Ceux-ci s’appliquent lors d’un changement d’unités de compte. Si, par exemple, vous cédez un fonds pour l’achat d’un autre, des frais d’arbitrage seront prélevés sur votre placement.

Les frais sur les versements aussi sont absolument à vérifier au préalable. Ceux-ci seront déduits directement à chaque versement que vous effectuez. Pour des frais de versement s’élevant à 4 % par exemple, si vous alimentez votre compte d’assurance-vie de 500 euros, seulement 480 sont réellement placés. Ce qui réduire la rentabilité de votre produit d’épargne. Sachez que si vous décidez de souscrire une assurance vie en ligne, certains assureurs proposent de contrats sans frais sur les versements.

Le rendement du fonds euros

Bien entendu, l’intérêt offert par les assurances vie est un autre critère de choix très important. Si vous avez souscrit un contrat multisupport, le rendement peut varier largement d’une unité de compte à un autre.

Pour le fonds en euros, comparez son rendement à celui que propose la concurrence. Tenez compte aussi des frais, car ceux-ci impactent sur la rentabilité de votre placement. Un assureur pourrait par exemple proposer un rendement attrayant, mais avec des frais élevés.

Sachez que depuis l’adoption de la loi PACTE en mai 2019, il vous est possible de transférer vos avoirs placés sur votre assurance-vie vers un autre contrat. Auparavant, il a fallu aux assurés racheter intégralement leurs fonds. Ce qui leur fait perdre l’antériorité fiscale de leur assurance-vie. Grâce à cette nouvelle disposition, vous pouvez changer de contrat, tout en conservant les avantages fiscaux de votre contrat d’assurance-vie. En revanche, le transfert est circonscrit à une même compagnie. Cela signifie que vous devez choisir un autre contrat proposé par le même établissement.

Les options de gestions proposées

Un contrat d’assurance vie peut inclure différentes options. Et, certaines d’entre elles peuvent être proposées gratuitement. Parmi ces options de gestion, on retrouve le rééquilibrage automatique. Si vous avez souscrit un contrat multisupport, cette option permet de toujours conserver la répartition initiale de votre capital. Ainsi, les plus-values générées par certains supports suite aux fluctuations du marché seront investis dans les supports affectés négativement par ces dernières.

La dynamisation des plus-values du fonds en euro est une autre option de gestion pouvant être incluse dans votre contrat d’assurance-vie. Celle-ci permet le transfert automatique des plus-values que votre fond en euros a générées sur les supports en unités de compte. Ainsi, un capital constant est préservé sur ce support sécurisé.

Un contrat d’assurance-vie peut également proposer une option d’investissement progressif. Grâce à celle-ci, vous ne risquez pas d’effectuer d’importants investissements à un mauvais moment. L’option sécurisation des plus-values quant à elle permet de transférer ces dernières sur des supports sécurisés comme le fonds en euros.


Plan du site